STAGE PERFECTIONNEMENT

Formateurs : Anaelle Tribout Dubois et Bruno Coulon

Date : Du 6 au 10 août 2018

Niveau : Je pratique l’improvisation depuis au moins 2 ans, je participe régulièrement à des représentations.

Toutes nos expériences nous ont amenés à placer le corps de l’artiste au centre de la réflexion : ce corps qui parle, ce corps qui joue juste

ÊTRE CORPS

Dans cette approche de l’improvisation, sous toutes ses formes, il est indispensable de commencer par le silence.

Puis viendra la rencontre des corps, pour qu’enfin la parole juste jaillisse.

Dans une oscillation du corps, entre équilibre et déséquilibre,

Anaelle et Bruno vous accompagnent dans l’audace avec exigence.

C’est un voyage à travers vos différentes enveloppes corporelles qui mettra en lumière l’essentiel dans vos scènes, donné par votre corps et par votre silence.

Workshop en musique
Training indispensable !
Bouteille d’eau fournies

L’ ENVIE D’INCORPORER

Déroulé

Après avoir échauffé nos moteurs de jeu (corps, voix, imaginaire), nous travaillerons au plateau sur une série d’exercices mettant en jeu notre rapport au corps.

Méthode

En abordant le corps comme moteur, nous chercherons à développer notre écoute intérieure.

Outils

Nous travaillerons autour d’exercices empruntés à différentes disciplines artistiques afin de prendre conscience de notre corps (écoute et observation de soi et de ses partenaires), d’ en explorer ses ressources et ses potentialités.

Objectifs

PARTIR DU CORPS

LACHER-PRISE CORPOREL

DIRE SANS PARLER

S’ECOUTER

Considérer le corps non pas comme un support mais comme un moteur.

Travail sur le corps

Echauffements, points forts, fragilités, expressions par le corps …

Comment être en pleine possession de son corps au moment de jouer et développer son jeu physique qu’elle que soit sa morphologie. Prendre conscience du corps comme outil de travail du comédien/ne.

Anaelle Tribout Dubois

Formée au Conservatoire de Région de Perpignan dès l’âge de quatorze ans puis au Conservatoire d’Art Dramatique Gustave Charpentier à Paris sous la direction de Jean-Luc Galmiche, Anaelle intègre L’École Supérieure d’Art Dramatique de Paris sous la direction de Jean-Claude Cotillard puis de Serge Tranvouez et obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel de Comédienne en juin 2014.

Au cours de ces formations professionnelles, elle traverse et croise des disciplines comme celles de la danse, du chant, du clown, de la dramaturgie, du travail sur l’alexandrin, du travail respiratoire, de la mise en scène, de l’interprétation, de l’écriture, de la voix, de la présence en scène et de l’improvisation corporelle.

En 2007, elle découvre l’improvisation théâtrale auprès de la Ligue Universitaire d’Improvisation, une révélation.

Elle travaille actuellement en tant que comédienne pour Paris Impro, La Ligue Majeure d’Improvisation, L’Improvidence et La Compagnie Point Sensibles.

Depuis 2014, aux côtés du Collectif Les Parvenus, elle partage un laboratoire de recherche sur l’écriture au plateau avec comme axe de travail, le point de rencontre entre improvisation théâtrale et dramaturgie théâtrale contemporaine. Elle est la créatrice et la directrice artistique depuis 2014 du spectacle PERSONA, qui continue ses tournées en France et à l’étranger, une première réponse au désir de croiser deux disciplines du spectacle vivant.

Elle continue sa réflexion sur les nouvelles formes d’écritures théâtrales instantanées avec La Compagnie La Morsure, Tibo Astry dans Père/ Fille et Patrick Spadrille dans Césure.

Anaelle Tribout Dubois extrait sa pédagogie de ses multiples formations et rencontres en Conservatoires, Laboratoires de recherche et à l’Ecole Supérieure d’Art Dramatique.

Bruno Coulon

Bruno découvre en 2007 la pratique de l’improvisation théâtrale et développe une solide expérience dans ce domaine en multipliant les représentations et les formats de jeu. Ce parcours, qui l’amène à jouer en France, et à l’international, le pousse ensuite, à co-fonder le collectif Les Parvenus, dont la première création, PERSONA est actuellement en tournée.

Après l’obtention d’une Licence en Droit à l’Université de Bourgogne, il prend part en 2012, au cycle long de L’Ecole du Jeu (Delphine Eliet). Il intègre ensuite le Théâtre variable N°2 (Cie Keti Irubetagoyena) en 2014 et participe à la création de Ordonne tes restes d’après l’oeuvre d’Antoine Volodine, et de LA FEMME® n’existe pas en 2018.

Bruno Coulon joue sous la direction de Jean-Philippe Desrousseaux dans diverses productions dont notammentHyppolite et Aricie ou La belle-mère Amoureuse (2014), et La Guerre des Théâtres, dans le rôle d’Arlequin (2015). En Janvier 2016, c’est toujours avec le même metteur en scène qu’il participe à la création d’un Pierrot Lunaire d’après Schoenberg puis d’Atys d’après Lully en 2017. En parallèle de ses activités d’acteur de théâtre, qui le portent sur des scènes du monde entier, Bruno joue dans de nombreux courts métrages et écrit des scénarii de fiction.

Après avoir écrit et réalisé les pilotes du shortcom TéléGold en 2016, il est lauréat du Fond Web-séries France-Télévisions/SACD pour le Projet Pipou Mag, dont la première saison est écrite et en recherche de co-production à fin de développement. Début 2018, il est Lauréat du fond d’aide à l’écriture mis en place par la région Bourgogne-Franche-Comté et le CNC, pour son projet de long-métrage, STREAKER.